Après nous avoir déjà fait découvrir une bonne partie de la bibliographie d'Inio Asano, Kana continue en sortant simultanément les deux premiers tomes de sa dernière série toujours en cours au Japon, Bonne nuit Punpun. L'auteur, plutôt adepte des recueils et des séries courtes, s'est ici lancé un nouveau challenge, toujours aussi riche en émotions.

Bonne nuit Punpun volume 1Punpun est un petit garçon d'une dizaine d'années, au quotidien aussi routinier que douloureux : un père aimant mais violent avec sa femme, une mère instable et bien peu intéressée par les enfants y compris le sien. Sa vie change quand la jolie Aiko arrive dans sa classe : coup de foudre immédiat. Mais son cœur n'a pas trop le temps de découvrir l'amour. Après une dispute particulièrement violente de ses parents, la routine du petit garçon change...

L'histoire peut sembler tristement banale et ne pas donner envie de se plonger dans un quotidien a priori plutôt glauque. Mais Asano sait encore une fois s'y prendre pour proposer quelque chose de différent, jamais pesant ou déprimant malgré tout ce qu'il peut aborder comme sujets difficiles.
Tout d'abord, tout nous est montré au travers du regard de Punpun, c'est-à-dire au travers du regard d'un petit garçon, ne comprenant pas grand-chose au monde des adultes. Lui nous est représenté non pas comme tous ses camarades de classe, très réalistes, mais sous la forme d'un personnage issu tout droit d'un dessin d'enfant, tout comme sa famille proche. Il ne semble pas parler mais les réponses de ceux qui l'entourent permettent sans problème de comprendre les dialogues et une voix off nous indique ses pensées. Car ça carbure dans la tête de Punpun, qui se pose beaucoup de questions et n'a guère d'aide pour trouver les réponses qu'il élabore alors en tâtonnant avec plus ou moins de réussite.

Les adultes, bien loin d'être des modèles à suivre, sont souvent représentés comme des êtres totalement fous, aux mimiques extrêmes, au comportement totalement frappé et exagéré, sans doute comme peut les voir un petit garçon ne comprenant rien à leur manière d'être. Tout cela donne un côté très décalé à l'ensemble et en même temps développe une grande profondeur nous plongeant directement dans le cœur de ce gamin un peu paumé, faisant ce qu'il peut pour grandir malgré tous les obstacles que la vie lui balance dans la tronche en permanence. On s'attache très vite à lui, rendu extrêmement expressif et touchant au delà du dessin qui le représente et les émotions s'enchaînent sans aucun temps mort au fil des pages.
Asano nous avait plutôt habitués à mettre en scène de jeunes adultes, ce qui n'est pas le cas ici. Il n'est pas si courant qu'on nous plonge comme ça dans le quotidien d'un gamin pré-ado, avec les découvertes de son âge, les filles et leurs manières bizarres, les copains qui se donnent de grands airs avec des mots qu'ils ne comprennent pas, le sexe au travers de magazines porno qu'ils ne comprennent guère plus... tout pour paraître plus grands, sans trop savoir ce que ça veut vraiment dire. Pas encore de leur âge, bien plus innocent qu'ils ne le croient, face à un monde adulte sans guère de considération pour eux...

La bande de copains de Punpun m'a clairement fait penser à certaines scènes de 20th Century Boys, autour de la base secrète des garçons, au travers d'épisodes d'aventures un peu foireuses pour prouver leur courage face à des rumeurs de fantômes ou de cadavres. Tout ça n'intéresse guère Punpun, plus préoccupé par ce qu'Aiko attend de lui, mais il suit ses copains, il n'a rien d'un leader.
Aiko, la jolie Aiko, elle aussi sacrément malmenée par la vie et par les adultes, qui espère trouver en Punpun celui qui saura lui donner ce qu'elle attend désespérément, la confiance, le support, la protection. Des mots dont Punpun ne saisit pas vraiment le sens, des mots qui lui font peur par la pression qu'ils lui mettent sur les épaules. Les épaules d'un môme innocent dont ce qui devait être la base stable de sa vie, sa famille, est en pleine explosion et qui le laisse si seul quand il aurait tellement besoin d'un guide pour l'aider à avancer sans se prendre trop les pieds dans le tapis.

Difficile de savoir vers où va aller Inio Asano avec la vie de son attachant Punpun mais ces deux premiers tomes devraient ravir les amateurs de cet auteur plutôt atypique, sachant susciter toute la gamme des émotions, du rire aux larmes, en quelques pages, avec énormément de justesse et de sensibilité, et un trait de plus en plus maîtrisé et précis. Peut-être pas l'œuvre la plus facile d'accès pour qui ne connaît pas son univers - Solanin est sans doute la plus accessible pour débuter - mais pour qui a envie de tenter l'aventure les yeux grands ouverts, après tout...
9 volumes sont pour le moment parus au Japon. Le tome 3 est prévu en France chez Kana pour le 1er mai 2012.