Kitchen volume 1Petit tour en Corée pour cette nouvelle blog-chronique, consacrée à Kitchen de Jo Joo Hee, une série toute en couleurs.
Au départ, en me fiant vaguement à la couverture, je m'imaginais me retrouver face à un de ces manhwa un peu superficiels, au dessin délicat et au propos un peu pompeux et vide. Un joli emballage pour pas grand-chose de solide derrière (oui je sais, a priori, préjugés, tout ça...).

Première surprise, face à la couleur d'abord, puis au style de dessin ensuite, ne jouant pas du tout sur la précision ou un esthétisme lisse et froid. Le trait, plus proche du croquis travaillé, se veut tendre et chaleureux, ne cherchant pas à impressionner mais à faire ressentir, et surtout saliver. On parle ici cuisine et la manhwaga, à coup sûr une grande gourmande, n'a pas son pareil pour faire découvrir des plats coréens - dont on connaît parfois la version japonaise - qui donnent envie d'être goûtés.
On enchaîne les petits histoires, 16 dans ce premier tome, sans aucun fil rouge les liant, aucun personnage récurrent (l'avantage étant qu'on ne risque pas d'être frustré à la fin d'un volume si jamais). Le propos est juste de raconter un petit morceau du quotidien de coréennes en rapport avec un plat, que ce soit face à une rupture, un deuil, un repas entre copines ou même simplement le petit plaisir d'une boisson après le bain public. Pas de grande révélation philosophique ou de longue tirade pompeuse, juste des personnages de tous les jours, dans leur vie de tous les jours.  Certes, ce n'est jamais énormément développé et ça peut ne pas aller bien loin mais on passe du sourire au rire franc puis à la petite minute d'émotion en l'espace de quelques pages. Aucune prétention ici, juste le plaisir de partager des sensations, des souvenirs, des découvertes, avec sincérité, sensibilité et justesse. Chaque histoire est même conclue par une page d'anecdotes de l'auteure - cumulant les casquettes de maman, de professeur de coréen et de manhwaga - revenant sur le plat dont elle vient de parler, apportant alors une nouvelle touche de proximité chaleureuse qui rend la lecture encore plus sympathique.
Voilà en tout cas une nouveauté gourmande et fraîche, tour à tour drôle et touchante, qui fait plaisir à découvrir, avec simplicité et bonne humeur.

Qui dit couleurs dit prix un peu élevé - 13,90€ a priori, j'avoue que je n'ai même pas regardé quand j'ai acheté le volume... - mais c'est un bel objet de 170 pages au papier glacé.
Sept volumes sont pour le moment parus en Corée. Comme d'habitude avec Clair de lune, le planning est plus qu'aléatoire et sujet à de nombreux changements pas forcément indiqués. Mais le tome 2 est pour le moment annoncé pour le 3 mai 2012.