Après deux semaines fort agitées pour des raisons très diverses, je reprends la main sur mes chroniques blogesques - il faudrait que je trouve un nom à ça... J'ai toute une pile de premiers volumes qui s'accumulent ces derniers jours...

Après le succès de Fruits Basket, ayant permis la parution en France de toutes les séries de Natsuki Takaya, Akata/Delcourt ne pouvait évidemment pas passer à côté de sa toute nouvelle histoire commencée début 2008 au Japon, Twinkle Stars. Mais que vaut donc ce premier volume ?
Pour dire vrai, j’ai eu beaucoup de mal à le lire. J’ai passé mon temps à me perdre dans les bulles, ne sachant jamais qui parlait, ne comprenant donc pas trop les interactions entre les personnages. La narration m’a également paru assez embrouillée et ma lecture s’est vraiment avérée assez laborieuse. Du côté des personnages, on retrouve les archétypes made in Takaya : l’héroïne est une brave fille qui prend sur elle pour surmonter ses malheurs familiaux - après l'orpheline Tohru, voici Sakuya, la gamine abandonnée par sa parent à un mec qu'ils payent pour s'occuper d'elle, ça sent la bonne ambiance à la maison... - gardant toujours le sourire quoiqu'il arrive, naïve et un peu cruchouille sur les bords, Kanade son tuteur taciturne et bougon qui tente de masquer son affection pour elle en lui cassant régulièrement toutes ses marque d'attention, Sei la grande copine belle, forte et autoritaire, protectrice avec la fragile adolescente, quitte à foutre la trouille à tous ceux qui l'approchent, ou encore Yuuri, le meilleur copain, irascible et maladroit dans ses envies de montrer son attachement à la jeune fille... Des classiques du shôjo manga qu'on a déjà pu rencontrer dans Fruits Basket, attachants mais pas franchement innovants pour le moment... Ce premier volume ne fait que poser les bases, présente les personnages, fixe leur environnement et montre la rencontre de Sakuya avec le mystérieux Chihiro, jeune homme qui ne veut rien dire de lui tant la réalité est ennuyeuse à ses yeux. L'envie irraisonnée de Sakuya de se rapprocher de lui, après être tombée amoureuse en une seule soirée sans rien savoir de lui, fait un peu bateau et on sent la nana prête à se prendre tout dans la tronche tout en continuant à le suivre, l'amour rendant aveugle et surtout masochiste apparemment... Bref, ce premier volume se révèle un peu fade, pas vraiment accrocheur, avec des personnages déjà vus et revus, et une lisibilité assez fastidieuse... Reste à voir ce que les prochains volumes vont réussir à développer, la mangaka n'étant tout de même pas ce qu'on pourrait appeler une débutante.

Notons pour finir que la série compte pour le moment cinq volumes au Japon et que le tome 2 français sera en vente dès le 01/07/09 toujours pour 6,25€.