Les humeurs de Mangaverse

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 21 juin 2011

Un petit billet pour saluer l'arrivée de l'été


Pas beaucoup de billets ce mois-ci - pas grand-chose à raconter... - mais je profite tout de même du changement de saison pour glisser quelques mots. Eh oui, aujourd'hui, 21 juin, on entre dans l'été même si on ne l'a pas attendu pour avoir déjà droit à une grosse dose de soleil.
Soleil qui n'est pas vraiment mon ami, comme le confirme mon joli teint que ne renierait pas un acteur de Twilight, faisant dire à certains "Ben t'es malade ? T'es toute pâle" non, c'est naturel, très cher, et ça me plaît bien comme ça, merci ! (Si ce billet se fait référencer par mon ami Google, il va y avoir de la déception chez des fans de la saga vampiresque quand ils vont tomber dessus pour rien).
Inutile donc de préciser que les séances de bronzette sur la plage, ce n'est pas mon truc, et que l'été n'est pas franchement ma saison préférée. Néanmoins, je ne suis pas rancunière et même si j'y ai pensé au dernier moment, c'est-à-dire ce matin en allumant le PC, j'ai mis le site et le blog aux couleurs de cet été qui démarre tout juste. Pas de jaune ensoleillé cette fois-ci, mais un bleu marin tout droit sorti de la série Amanchu ! histoire de vous permettre de vous rafraîchir un peu les doigts de pied si la chaleur se fait un peu trop pesante. J'espère que le changement vous plaira vu qu'il va vous accompagner durant ces trois prochains mois.

Bon, en dehors de ça, que dire (mais comment font donc ceux qui sortent un billet chaque jour ?)... Pas mal de boulot en ce moment, qui s'accumule couche par couche discrètement pour finalement donner un planning bien chargé. Je n'oublie pas le site pour autant car en dehors du changement d'habillage d'aujourd'hui, une nouvelle chronique devrait débarquer d'ici la fin de la semaine, une autre est écrite, une fiche également même si j'hésite pour cette dernière vu sa haute teneur en négativité :)
Japan Expo approche à grands pas même si je me demande si je ne vais pas me retrouver coincée devant l'entrée suite à quelques petits soucis dans la demande de mon badge presse. Ce serait tout de même ballot de se retrouver plantée dehors après s'être coltinée 500 bornes de TER, TGV et autres RER (si je ne me paume pas en route, ce qui est loin d'être gagné)... Je la sens très compliquée, cette édition !

Bon, je cherche comment terminer ce billet depuis ce matin, on va donc en rester là. Ah, au juste, pour les parisiens, j'ai cru comprendre que demain soir mercredi à 20h, au forum des images, il y avait une séance proposant des courts métrages du Festival d'Annecy 2011 et le programme est plutôt pas mal, à première vue. Avis aux amateurs !

dimanche 22 mai 2011

Dans les profondeurs du web 2.0 !

On ne se rend pas toujours compte comme quelques mots tout simples peuvent signifier beaucoup pour la personne qui les reçoit. Merci donc à vous pour vos commentaires sur le billet précédent.

Après tout ça, le Bilan Manga, le Mangaverstival, l'anniversaire, on repart donc dans la routine - j'aime la routine ! - même si ça ne durera pas forcément très longtemps puisque d'ici deux semaines, c'est le Festival d'Animation d'Annecy qui ouvre ses portes. C'est l'occasion pour le Live Mangaverse de se réveiller pour un petit mois festif - Japan Expo oblige - avec pour commencer, un billet présentant la programmation 2011 du Festival d'Annecy. Même si je suis du genre à trop vite me focaliser sur les petits couacs d'organisation, cette édition semble plutôt alléchante.
Mais d'ici là, je me remets à la lecture de mangas, une fiche est écrite, bientôt une autre aussi, voire une chronique... Bref, la Mangathèque devrait rebouger un peu, enfin !


Et au milieu de tout ça... j'ai fini par céder : j'ai ouvert une page Facebook pour Mangaverse. Mon caractère "prise de tête" mêlé à mon côté "tête de mule" étant ce qu'ils sont, il m'a fallu plusieurs semaines de réflexion intensive (et totalement inutile mais c'est le principe) pour franchir le pas. Le net évolue constamment et FB et autres réseaux sociaux sont autant de choses qui modulent et influencent le web, le font changer, qu'on le veuille ou non. Si je ne souhaite pas du tout modifier la dynamique de Mangaverse, il me faut tout de même regarder un peu comment marchent ces étranges machins pour comprendre les subtilités de la navigation qu'ils automatisent dans les habitudes des visiteurs.
Donc, allons-y dans la joie et l'allégresse, malgré mon peu d'intérêt pour ces gadgets, et cherchons un peu à comprendre comment ça fonctionne. Je rassure les réfractaires - vu les résultats du sondage, ils sont nombreux -, la seule chose que ça changera pour le site, c'est le plugin FB en bas à droite de la page d'accueil, en espérant qu'il ne fasse pas tout planter et qu'il ne ralentisse pas trop le chargement.
Le site restera évidemment ma priorité, FB n'étant, comme Twitter, qu'un moyen secondaire de mettre en avant les mises à jour, et on verra comment tout ça évolue, si j'arrive à m'y faire, si je parviens à comprendre quelque chose, si je finis par domestiquer la bête. Très honnêtement, ce n'est pas gagné, ma plasticité cérébrale étant apparemment en déconfiture totale au fil des années :) J'ai ainsi toujours du mal à comprendre les liens qui se créent entre les pages, les profils, les "J'aime", les fans, comment suivre les statuts des autres, etc. C'est bien simple, j'arrive mieux à me répérer sur le site d'un éditeur japonais où je ne comprends pourtant pas ce qui est écrit que sur ma misérable page FB où je me demande d'ailleurs bien ce que je peux faire... Et encore, pour le moment, c'est facile puisque je n'ai d'interaction avec personne. Je suis en train de découvrir ce que ressentent mes parents quand ils sont sur Internet et qu'ils flippent de cliquer sur le mauvais bouton...

Bon, ce n'est pas tout ça mais je suis censée bosser un peu cet après-midi !

L'illustration de ce billet - je suis dans une période Lapins Crétins en ce moment, je ne sais pas trop pourquoi... - est assez représentative de mon état d'esprit actuel, complètement paumé dans une roue à hamster géante nommée FB...

mardi 10 mai 2011

Et une bougie de plus !


Il y a dix ans, vous faisiez quoi ?
Internet commençait à entrer un peu partout mais ne s'était pas encore vraiment démocratisé. Pour ma part, je n'étais arrivée sur le réseau que cinq ans auparavant (purée, quinze ans que je suis sur le net, oh, la vioque !).
Facebook n'existait pas - mon ami Wiki me dit qu'il a ouvert à tous en 2006, c'est à se demander ce que pouvaient bien faire certains en arrivant au bureau le matin jusque là. Les smartphones n'étaient que de doux rêves qui encombraient le sommeil de quelques ingénieurs - Iphone 1 lancé en janvier 2007, toujours merci à mon ami Wiki, beaucoup n'imaginaient alors pas que quelques mois plus tard, ils allaient passer de longues heures à balancer des oiseaux sur des cochons (même pour moi, cette phrase est un peu étrange...).
Nous étions vraiment entrés dans le 21ème siècle, même si les voitures volantes et autres pistolasers qu'on avait imaginés quelques décennies plus tôt n'étaient toujours pas là. Certaines tours étaient toujours debout mais plus pour longtemps et on allait bientôt basculer dans la psychose "votre gel douche fait plus de 100ml, il est suspect, donnez-le moi si vous voulez monter dans cet avion, madame !".

De mon côté, il y a dix ans, je lançais Mangaverse histoire de contrebalancer un peu l'ennui d'un boulot salarié plutôt barbant. Sur Free, d'abord, avant de passer à un hébergement payant moins d'un an après vu la qualité très aléatoire d'accès au site. Je ne savais alors pas à quel point il allait grossir, grandir, évoluer en même temps que moi et prendre tellement de place dans mon quotidien. Dix ans après, il est toujours là, fidèle au poste, m'ayant accompagnée au fil des années, de certaines épreuves, de changements de vie, de multiples remises en question, de moments de doute.
À bien y réfléchir, il est presque plus compliqué pour un simple site personnel d'exister aujourd'hui qu'il y a dix ans, quand tout était à faire, tout à inventer, quand le net était en friche, sans règle, sans obligation, sans certitude, là où désormais, tout est bien normalisé, balisé si bien que dès qu'on sort un peu du cadre, on se retrouve un peu tout seul, ne répondant plus aux attentes d'un visiteur devenu consommateur voire client, avec ses exigences et ses habitudes. Aujourd'hui, on ne partage plus, on communique... pas forcément pour dire quelque chose, mais on communique quand même.
En dix ans, l'évolution d'Internet a été étourdissante et pas facile de s'y faire, de continuer à trouver sa place, son rythme dans un milieu où tout va toujours plus vite, où la moindre attente devient synonyme de frustration insupportable, où il faut faire court et rapide si on ne veut pas perdre du monde au fil d'un post qui n'en finit pas.

Le paragraphe précédent pourrait paraître plein d'aigreur et de nostalgie, il n'en est en fait rien. Si l'existence d'un simple site perso est peut-être plus compliquée aujourd'hui sur un net devenu industriel après une première phase très artisanale, elle n'en est pas pour autant impossible pour peu qu'on sache à quoi s'attendre et qu'on accepte certaines réalités. Rien de dramatique ou d'insurmontable en somme du moment que le plaisir est toujours là.
L'aventure Mangaverse prendra sans aucun doute fin un jour mais je n'ai aucune date, aucun "plan de carrière", aucune attente précise, juste envie de continuer tranquillement, au gré de questionnements qui m'enrichissent dans ce qu'ils me font comprendre, de lectures, de rencontres même si la communauté Mangaverse n'est plus vraiment ce qu'elle a pu être il y a quelques années.
L'arrivée des trois blogs, le Live pour le Festival d'Annecy et Japan Expo, le Salon des curiosités pour des découvertes non-manga et enfin les Humeurs où vous êtes actuellement aurait pu faire craindre un éparpillement, il n'en est rien puisque chacun a son rôle et apporte sa petite pierre à l'ensemble Mangaverse tandis que le compte Twitter fait tranquillement son boulot de flux RSS.
Le Mangaverstival, dont la 10ème édition vient de s'achever, et le Bilan Manga Annuel restent de leur côté les deux événementiels ayant survécu au nettoyage des dernières années (les plus anciens habitués du site ont connu le Lovematch, les animations Saint Valentin, Halloween ou Noël...). La Mangathèque a un niveau d'activité variable, intense au deuxième semestre 2010, très calme depuis début 2011 mais les choses devraient reprendre un cours plus normal par la suite... ou pas puisque finalement, je le fais à l'envie.
J'ai plein de séries achevées à lire mais je ne sais pas par laquelle commencer... Pas facile de se concentrer sur un seul titre quand tant de nouveaux volumes s'ajoutent chaque semaine, difficile de prendre le temps de la découverte en profondeur d'une série au delà du premier tome, pas évident de laisser une chance à un titre s'il n'accroche pas au bout de quelques pages tant il a de concurrents qui n'attendent que ça pour lui piquer la place entre nos mains.

Bref...
Merci aux habitués, là depuis des années même si leur intérêt pour le manga a eu largement le temps de s'envoler.
Merci à ceux qui régulièrement m'envoient un petit mot, une question, une remarque qui me permettent d'améliorer le site.
Merci à ceux qui ne liront jamais ce post, n'iront jamais sur le blog et en resteront aux rubriques Couvertures ou Plannings du site, après tout, elles sont là pour ça.
Merci aux petits nouveaux courageux qui viennent de débarquer et n'ont pas encore fui :)
Merci à vous puisque, même si je dis faire le site pour mon propre plaisir, Mangaverse aurait sans doute disparu depuis longtemps si vous n'étiez pas là...

mardi 28 décembre 2010

Avant de commencer 2011 !

Alors, pas trop pourris-gâtés pour Noël ? Pour ma part, si je ne suis pas à plaindre avec tous les paquets découverts au pied du sapin, je me serais sans doute passé d'un cadeau aussi inattendu qu'encombrant, me promettant de commencer la nouvelle année avec une gentille petite pharyngite. Bref, entre ma toux digne d'un fumeur de Gauloises depuis 154 ans et l'impression d'avaler des lames de rasoir toutes les trente secondes, je pète la forme. Et ce n'est pas la neige totalement pas prévue tombée ce matin qui va vraiment arranger les choses. J'ai une de ces patates de championne, je ne vous dis pas...

Malgré ça, avant de mettre en ligne, sans doute demain, le Bilan Manga 2010, remanié jusqu'au dernier moment, je voulais faire ici le bilan du site. Je ne peux pas trop m'essayer au jeu du bilan de lecture comme d'autres sur le forum, ne suivant pratiquement aucune série au fur et à mesure de sa sortie. Soit je lis le premier volume pour une blog-chronique soit j'attends que la série soit terminée pour pouvoir tout lire d'un coup dans l'idée d'en proposer une fiche ou chronique.
Voici en tout cas tous les ajouts faits dans la Mangathèque cette année, 33 en tout.
Du côté des blog-chroniques, il y en a eu 17 :
Broken Blade (Doki-Doki)
Ashita no Joe (Glénat)
Simple comme l'amour (Akata/Delcourt)
À fleur de peau (Akata/Delcourt)
Shi Ki (Kazé Manga)
Artelier Collection (Ki-oon)
Appartement 44 (Ankama)
Baptist (Ki-oon)
Puzzle (Akata/Delcourt)
My Girl (Kazé Manga)
Le coffre aux esprits (Soleil Manga)
Arata (Kurokawa)
Cat Street (Kana)
Ascension (Akata/Delcourt)
Deadman Wonderland (Kana)
Chi, une vie de chat (Glénat)
Moonlight Act (Kazé Manga)

9 fiches ont également été ajoutées :
Tales of Symphonia (Ki-oon)
Le monde de Misaki (Akata/Delcourt)
Jackals (Ki-oon)
Ristorante Paradiso (Kana)
Courage, Nako ! (Akata/Delcourt)
Hana-Bôro (Kana)
Yumenosoko (Kana)
Spicy Pink (Glénat)
What's Michael ? (Glénat)

Et enfin, 7 chroniques :
École bleue (Kana)
Gente (Kana)
Bitter Virgin (Ki-oon)
7 milliards d'aiguilles (Doki-Doki)
L'île de Hôzuki (Ki-oon)
Sumomomo, Momomo (Kurokawa)
Limited Lovers (12 Bis)

Ça aurait sans doute pu être mieux mais on ne s'en sort pas si mal avec notamment un dernier trimestre plutôt productif. Sans compter quelques petits changements par ci par là, notamment du côté de la rubrique Couvertures qui a eu droit à sa cure de rajeunissement. 2010 ne me laissera sans doute pas de grands souvenirs mais elle n'a pas été inutile pour autant.
Plus qu'à voir ce que va nous réserver 2011...

mardi 21 décembre 2010

Petit billet d'avant-Noël

Ça y est, c'est officiel : nous sommes en hiver. Bon, ok, on a l'impression d'être plongés en plein dedans depuis un bon mois mais ce n'était alors qu'une imitation automnale ayant rendu les courses aux cadeaux de Noël encore plus palpitantes que d'habitude à grands coups de flocons. Vous rêviez d'un Noël blanc ? Ça tombe bien, ils en rannoncent pour la fin de la semaine histoire de pourrir définitivement les réunions de famille...
L'hiver est donc là, accompagné ce matin d'une éclipse totale de Lune hélas impossible à observer sous nos latitudes françaises, et c'est donc l'heure pour Mangaverse de changer de couleurs pour les trois prochains mois. Histoire d'être un peu originale, pas de couleurs de Noël pour le site cette fois-ci mais simplement des tons de saison, pas très chaleureux mais tranquilles.
Le blog change également d'habillage, avec sa touche Noël de son côté, en tout cas jusqu'aux premiers jours de janvier.
J'en ai également profité pour enlever le sondage consacré au Mangaverstival. Il y a eu 121 votants : 74 votent depuis plusieurs années - 26 ont même fait partie du Jury - 10 ne connaissent pas mais se disent que ça a l'air sympa - 6 l'ont découvert l'année dernière et voté - 3 ne connaissent pas et s'en tapent - et enfin 2 connaissent mais s'en tapent aussi. Merci à vous. Il y a eu en fait bien plus de votants ici que sur le forum où je demandais ce que vous pensiez du Mangaverstival 2011. Comme quoi...

Et à côté de ça... j'ai un peu la flemme. Pas mal de boulot à enchaîner pour éviter de cumuler du retard bien que mon envie du moment serait plutôt de lézarder paresseusement sur le canapé avec un bon chocolat chaud en regardant les petits films divertissants que nous proposent traditionnellement les chaînes avant les festivités. Je ne conseille pas France 2 l'après-midi du 24 histoire d'éviter de vous pourrir l'ambiance parce que Le secret de Terabithia et E.T, ça a de quoi vous rendre un peu dépressifs avant le réveillon...
Un nouvelle fiche va être ajoutée dans la Mangathèque et j'en profiterai ensuite pour faire un petit billet récapitulant les ajouts de 2010. Mine de rien, pas mal de boulot ces derniers mois, dans l'espoir fou d'arranger un peu mon petit souci de surpopulation livresque (mais il aurait fallu lire dix fois plus pour ça).
Et bien sûr, l'année se terminera avec un petit Bilan Manga. J'ai pris pas mal d'avance cette année puisqu'il est pratiquement terminé, écriture ok, mise en page ok, j'ai juste à le garder à jour au fil des nouveautés 2011 jusqu'à sa mise en ligne. Comme d'habitude, son écriture m'a permis de me rendre compte de certaines sorties que j'avais totalement loupées, certains éditeurs étant des as quand il s'agit d'être discrets. La petite nouveauté de l'année consistera en une version PDF du Bilan, un peu différente de la version web mais qui fait déjà plus de 50 pages. Quand même. C'est la première fois que je m'essaie à l'exercice, même si j'avais fait des tentatives ces dernières années, vite avortées vu la quantité de boulot que ça demandait, on verra donc ce que ça donne.

En dehors de ça... ben, Bonnes Fêtes, non ?

- page 2 de 6 -